Les astuces pour éviter le séquestre

Il est d’usage que le vendeur demande à l’acheteur de verser une partie du prix comprise souvent entre 5 et 10 % du prix du bien. Cette somme, appelée Séquestre ou dépôt de garantie, est versée lors de la signature du compromis et permet de fixer l’engagement des parties. Néanmoins pour un investisseur, il est toujours préférable de garder cette somme sur son compte pour ne pas impacter votre trésorerie et vos besoins si vous avez d’autres investissements locatifs. Il faut donc trouver des astuces pour l’éviter sans faire peur au vendeur.

  1. Mettre dans l’offre écrite qui est normalement signée par les vendeurs que le prix sera payé intégralement le jour de la signature de l’acte authentique de vente.

  2. Il est possible de mettre aussi dans l’offre écrite que le moyen de financement se fera intégralement à l’aide d’un prêt bancaire.

  3. Vous pouvez indiquer que vous n’avez pas l’argent. C’est clair mais peut faire peur au vendeur.

  4. Une autre solution est d’indiquer que vous avez l’argent mais qu’en tant qu’investisseur, cela fait partie de votre fond de roulement (trésorerie) et que vous ne souhaitez pas y toucher en cas de besoin.

Laisser un commentaire