Les astuces pour réduire les frais de notaire

Lors d’un achat immobilier, le notaire reçoit des émoluments qui correspondent à sa rémunération. Cette rémunération fixée par décret comprend les droits d’enregistrement et les frais de débours. La moyenne est entre 7-8% du prix net vendeur mais sur les petits montants ces frais montent à 9-10%.
Attention car quand on parle de frais de notaire il ne s’agit pas uniquement de la rémunération du notaire. En réalité cette dernière ne représente qu’environ 10% du montant total des frais, le reste étant des taxes pour l’état. Pour réduire ses frais de notaire, il existe plusieurs solutions.

  1. Acheter un logement neuf car les frais sont de 3 à 4% au lieu des 7 à 8% dans l’ancien. La différence provient des droits d’enregistrement.

  2. Négocier le bien au maximum. Plus le prix est bas, moins les frais de notaire seront importants.

  3. Sortez les meubles de votre prix total car les frais de notaire se basent sur l’immobilier et non le mobilier.

  4. Vérifiez que les frais d’agence soient bien exclus du calcul des frais de notaire.

  5. Tentez de négocier la rémunération du notaire. Depuis la loi Macron, il est possible de négocier et donc obtenir une réduction de 10% des honoraires du notaire mais cela reste relativement rare comme démarche.

 

 

Laisser un commentaire