Comment choisir son artisan ?

C’est une des questions les plus importantes pour un investisseur immobilier. Choisir le bon artisan garantit forcément la réussite du projet et c’est essentiel pour enchainer les investissements.

  1. Tout d’abord, il faut que que vous soyez lucide sur vos connaissances en travaux et le temps que vous souhaitez allouer à votre projet. Si vos connaissances sont faibles et que vous avez peu de temps alors choisir un maître d’œuvre est probablement une bonne solution pour déléguer la supervision du chantier. Certains courtiers en travaux peuvent gérer la recherche des meilleurs prix/artisans puis assurer la maîtrise d’œuvre. Enfin une entreprise tout corps de métiers peut être intéressante également si vous souhaitez qu’un seul interlocuteur.
    Si vous avez des connaissances et du temps, vous pouvez assurer la coordination des travaux voire gérer vous-même certains travaux (peintures, sols, etc…).
     
  2. Un des critères les plus importants est le prix mais ce ne sera pas le seul bien sûr. Pour cela, demander plusieurs devis. Ne pas hésiter à faire venir sur place 4-5 artisans au départ. Ils feront différentes propositions ce qui vous permettra d’avoir tous les éléments en main.
    Attention même si tout le monde souhaite payer le moins cher possible ses travaux, prendre l’artisan le moins cher peut être risqué. Cela ne peut pas être le seul critère.
     
  3. Faite confiance aux expériences de vos proches, amis, famille, voisins, etc… Il est probable que certains vous recommanderont certains artisans après des travaux réussis alors que d’autres vous feront part de leur déception avec des artisans à éviter.
    Vous pouvez également vous rendre compte vous-même en vous rendant chez vos proches.
     
  4. Si vous ne connaissez pas un artisan avec qui vous venez de prendre contact, demandez lui de visiter un de ces chantiers. Cela vous permettra d’échanger et de voir les résultats de vos propres yeux.
     
  5. Ne pas prendre un seul artisan touche-à-tout. Il est impossible d’être bon dans tous les corps de métiers (électricité, peinture, plâtrerie, carrelage, plomberie).
     
  6. Le devis doit être suffisamment détaillé et représentatif des échanges avec l’artisan. C’est là où on peut voir si l’artisan a bien noté toutes vos demandes et s’il était à l’écoute. Demander à l’artisan de préciser également une date de début et de fin de travaux sur le devis.
    Un devis peu précis peut générer des tensions par la suite. C’est donc un risque à éviter pour votre chantier.
     
  7. Ne pas courir après les artisans pour obtenir vos devis après une première rencontre. Si un artisan tarde à vous envoyer un devis après 1-2 relances, c’est souvent un signe qu’il est débordé ou peu intéressé par votre chantier. Vous avez testé sa réactivité et elle n’est pas bonne. Next …
     
  8. Faites des recherches sur internet sur l’artisan et sa société. Recherchez des avis client. Consulter son site Web s’il existe.
     
  9. Rechercher le numéro SIRET de l’artisan sur le site sociétés.com. Regarder le chiffre d’affaire et la date de création de l’entreprise. Il faut voir si c’est une entreprise récente ou qui a de l’expérience.
     
  10. Vérifier que la société soit bien immatriculée au répertoire des métiers auprès de la Chambre de métiers et de l’artisanat de votre département. C’est obligatoire pour les personnes indépendantes, physiques ou morales, n’employant pas plus de 10 salariés et exerçant une activité artisanale de production, de transformation, de réparation ou de prestation de services.
    Vérifiez que le numéro de matricule est bien renseigné sur les cartes de visites, sur les devis, ainsi que sur les factures.
     
  11. Demander les assurances civiles et décennales des artisans. Il peut y avoir une décennale sur certains points mais pas la toiture par exemple alors que l’artisan veut la faire. Et appeler les assurances pour vérifier même si certaines ne répondront pas sous prétexte de confidentialité.
     
  12. Vous devez savoir qu’un autoentrepreneur n’aura pas de TVA donc il sera moins chez. Mais en parallèle souvent il a moins d’expérience sauf s’il était auparavant dans une entreprise et qu’il se lance lui-même (dans ce cas, cela peut être un très bon choix).
     
  13. Pour certains travaux de rénovation, il est judicieux de sélectionner un artisan certifié ou labellisé. Ces labels, prouvant que les artisans sont reconnus par le Grenelle de l’environnement, sont pour vous la possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôts.
     
  14. Oubliez le travail au « noir ». C’est très risqué en cas de problèmes ou malfaçons, et pourra vous poser des problèmes à la revente. Un notaire demande les décennales des artisans pour les travaux récents.
     
  15. Privilégiez des artisans qui habitent pas trop loin de chez vous. Cela simplifiera les échanges/interventions, avant, pendant et après les travaux.
     
  16. Demander aux artisans comment les factures vous seront envoyées. Ne jamais payer tout dès le début du chantier. Il est d’usage de payer au départ un acompte de 30% puis le reste avec une facture finale ou  avec plusieurs factures d’avancement si la durée des travaux est importante avec plusieurs corps de métier.
     
  17. Enfin indépendamment de tous les points déjà évoqués, la confiance est le maître mot pour bien choisir son artisan. Il faut établir un contrat de confiance avec l’artisan, que les échanges soient bons, qu’il soit à l’écoute de votre projet et force de proposition.

Laisser un commentaire