Comment financer le mobilier ?

Les banques peuvent proposer des prêts immobilier incluant le prix du bien, les travaux, les frais d’agence/chasseur immobilier, les frais de notaire, les frais de garantie, frais de dossiers, etc… Mais pour le mobilier, les banques refusent alors que c’est obligatoire en régime LMNP. C’est lié à l’incompatibilité d’un financement long (15 à 25 ans) et la durée de vie du mobilier qui s’amortit sur des durées bien plus courtes (7-10 ans). Il faut donc trouver d’autres astuces si vous n’avez pas d’argent ou si vous ne souhaitez pas utiliser votre trésorerie.

  1. Tout d’abord vous devez savoir que les meubles destinés à être fixes peuvent être passés dans un prêt immobilier. C’est le cas par exemple pour la cuisine, des placards voir l’électroménager de la cuisine (four, etc…). C’est déjà non négligeable.
     
  2. Tentez d’être franc avec votre banquier et d’expliquer le statut LMNP. En effet pour utiliser ce statut, la loi oblige que l’appartement soit meublé. (voir liste officielle) Sans cela, votre business plan pour votre investissement locatif n’est pas viable. C’est pourquoi au même titre que les frais de notaire, d’agence, etc… financer le mobilier est un impératif pour un investisseur rentable.
     
  3. Gonfler l’enveloppe travaux du prêt immobilier. Puis vous achetez un gros équipement à plusieurs milliers d’euros dans un magasin de bricolage (chaudière ou autre) afin d’avoir une facture. Enfin vous ramenez l’équipement au magasin en prétextant qu’il ne convient pas (votre artisan ne peut pas poser la chaudière par exemple). Et vous présentez la facture à votre banque pour obtenir les fonds destinés au final pour vos meubles. De nombreuses enseignes permettent ce retour de matériel dans leurs conditions générales de vente (Leroy Merlin, Castorama, etc…).
    Cette astuce fonctionne mais elle reste limite et peu éthique.
     
  4. Il est possible de passer les meubles dans le budget travaux en se mettant d’accord avec les artisans. Parlez en avec eux et négociez le. Une ligne générique peut être mise sur la facture comme pas exemple « Prestation rénovation intérieure ».
     
  5. Passer par un service d’aménagement intérieur/home staging soit une prestation de décoration. Ces sociétés vont vous acheter les meubles et vous facturer un service d’aménagement. La facture ne mentionnera pas la vente de meubles mais bien ce service ce qui passera chez la banque pour débloquer les fonds.
    C’est l’exemple des sites Easy Mobilier, Meublimo, et Chabbert Agencement. Ces plateformes  permettent de choisir votre mobilier et d’obtenir une facture compatible avec un financement bancaire. La livraison se fera entre 1 et 3 semaine(s) et se fait en une fois ce qui est un gain de temps/argent conséquent plutôt que d’acheter ses meubles à plusieurs endroits et de multiplier les frais de livraison.
     
  6. Quelques rares banques permettent le déblocage des fonds sur devis. Il est alors facile de gonfler les devis et d’emprunter plus pour financer les meubles. (voir plus pour les plus malins en récupérant du cash pour d’autres investissements)
     
  7. Sachez également qu’il est possible de louer des meubles. Cela peut être intéressant au départ en attendant les premiers loyers plutôt que de sortir plusieurs milliers d’euros.
     
  8. Demander un différé partiel ou total sur votre crédit immobilier. De nombreux investisseurs utilisent cette stratégie pour augmenter la trésorerie. Dans ce cas, vous êtes obligés d’avancer les meubles mais ils seront remboursés très rapidement grâce au différé d’emprunt.
     
  9. Enfin si vous n’avez pas d’autres solutions, il faut accepter de faire un apport personnel ou de passer par un ou des crédit(s) consommation(s). Il est possible de trouver des 3X, 5X, 10X sans frais chez certaines enseignes.

Laisser un commentaire