Définir vos objectifs et travailler votre mental

  1. Il faut définir vos objectifs. Pas seulement des objectifs de court terme. Il faut avoir une vision long terme, savoir où vous voulez aller notamment si votre objectif est de devenir rentier dans l’immobilier.

  2. Il faut avoir un Pourquoi fort. Au-delà d’avoir une rente importante, quels sont vos objectifs personnels ? Voyages, familles, Habiter au soleil, etc… L’investissement immobilier n’est qu’un moyen pour vous permettre de vivre votre vie comme vous l’entendez. Posez-vous la question du pourquoi 4 fois en repartant de vos réponses !

  3. C’est indispensable d’avoir un Pourquoi fort car le chemin est long. Il faut être motivé jusqu’au bout, à chaque étape. Plus votre Pourquoi est fort plus votre mental le sera et vous pourrez passer les difficultés facilement, garder le cap, persévérer.

  4. Relisez vos objectifs personnels régulièrement (objectifs de vie) pour entretenir votre mental.

  5. Il faut savoir faire des sacrifices pour y arriver. Comme par exemple prendre le train tôt le samedi matin pour se faire une journée visite à 200km et sans sa famille. Revendre sa maison principale. Revendre sa voiture à crédit et en acheter une moins cher cash pour avoir un meilleur dossier bancaire. Il faut supporter son travail jusqu’au bout car un CDI est un des éléments clés pour les banquiers.

  6. Il faut surpasser la peur de faire. Faire des choses que l’on n’a jamais fait, sortir de sa zone de confort (ce que l’on connait), passer à l’action même si on a peur de l’inconnu. Personne ne le fera pour vous. Il ne faut pas pêcher par excès de prudence.

  7. Devenir rentier de l’immobilier c’est se lancer sur des projets, des actions que 97% des gens ne font pas. Il faut oser faire ce que les autres ne font pas.

  8. Ne pas écouter votre entourage, la famille, les amis et les médias. Former vous et écouter ceux qui ont déjà fait. Les autres qui donnent des conseils sans avoir fait, ont peur et ne savent pas.

  9. Tout le monde peut parler des choses négatives sur l’investissement immobilier. Cela attire l’attention. Mais personne parle des choses qui marchent.

  10. Pour surmonter sa peur, il faut se former (50% du travail) et passer à l’action (50% restants : appeler des agents immobiliers, visiter, négocier, échanger avec investisseurs, etc…).

  11. Rien ne remplace l’expérience d’avoir fait un premier investissement locatif.

Laisser un commentaire