Préparer vos murs avant la peinture

Que vous réalisiez les enduits et le ponçage vous même ou que vous passiez par un artisan, vous devez connaitre un certain nombre de points pour maitriser ce poste important de votre projet.

  1. Equipements indispensables : enduits, couteaux, platoir, cale à poncer, papier de verre

  2. Equipements accessoires pour gagner du temps : mélangeur à enduit, ponceuse girafe, aspirateur professionnel.

  3. Reboucher les trous avec du plâtre sur les murs, les plafonds et les différents supports. Passer aussi sur les portes, encadrements de porte.

  4. Si les trous sont trop importants, réaliser un ratissage ou poser de la fibre de verre.
  5. Un ratissage se fait en deux étapes : le dépôt du plâtre puis le lissage.

  6. Il existe plusieurs enduits : Garnissant, rebouchant et lissant.
  7. Pour le dépôt, il y a de nombreuses choses à savoir. Tout d’abord, il faut déposer de l’enduit dans les angles avec un petit couteau. Puis prendre un platoir, y déposer une boule d’enduit puis déposer l’ensemble d’un geste sur 1 ou 1,50m en inclinant progressivement la lame. Travailler sur des carrés de 1 ou 2 m2.
    Avec une boule d’enduit, il est possible de faire 3-4 montées de 1,5m environ. Cela dépend tout de même du support. Si très abimé, il peut y avoir qu’une ou deux montées.
  8. Si besoin de 2 passes, en faire une horizontale puis une verticale.
  9. Pour lisser, l’angle du couteau doit être le même sur toute la surface pour avoir un enduit régulier. Plus l’angle est important moins on laisse d’enduit. Appuyer plus du côté qui reste à lisser pour ne pas créer de sommets du côté déjà lissé.
    Après chaque geste, retirer l’enduit avant le prochain geste de lissage.
  10. Faire des joints acryliques pour les portes/fenêtres (ce type de joint peut être peint même immédiatement après l’avoir fait).

  11. Poncer le mur. Ne pas poncer avec du 120 car cela enlève trop de matière. Poncer plutôt avec du 180 ou 220. Notamment les bandes de placo-plâtre. Avoir un geste circulaire.

  12. Gommer les écritures s’il y en a. A travers des peintures blanches, cela pourrait se voir surtout avec une seule couche de peinture…

  13. Dans les règles de l’art, il faut dépoussièrer ou épousseter les supports en passant un chiffon humidifié avec de l’eau. C’est très important sinon vous aurez des petites peluches quand vous passerez votre rouleau. C’est très agaçant et le rendu sera moins bon.
    C’est encore plus indispensable quand la peinture se fait à l’Airless.

  14. Passer l’aspirateur dans la pièce. Moins il y a de poussières, plus le rendu sera de qualité.

  15. Pour l’utilisation d’un girafe, suivre les points suivants.

  16. Utiliser un casque car une girafe, c’est très bruyant.

  17. La girafe permet d’aller plus vite, réduit la poussière.

  18. Quand le moteur est sur la tête de la girafe, cela donne plus de puissance mais c’est plus physique.
  19. Les murs sont beaucoup plus simple à poncer que les plafonds à cause du poids de la ponceuse.

  20. Il est recommandé de faire le plafond avec du 160/180 voir du 120. Et les murs au 220/240 mais ce sera long ou au180 si vous n’avez que cela. Un grain de 120 permet d’aller plus vite c’est ce que font souvent les entreprises. Mais cela peut laisser des rayures derrière et peut rapidement faire un trou. Donc possible mais attention +++ ou alors repasser un coup de 240 après.
    Après la couche d’impression, il est possible de poncer à nouveau avec un grain plus gros afin d’affiner la surface de vos murs et plafonds et de ne pas abîmer le support.


  21. Une girafe doit être utilisée sur de grandes surfaces. Ne pas aller sur les arrêtes/angles (ou alors très rapidement juste un coup), dans les petites zones, interrupteurs. Il faut poncer à la main sur ces endroits car la tête de la ponceuse ne sera pas à plat ce qui fera plus de dégâts.

  22. Attention aux fenêtres car si vous touchez le cadre, le disque peut s’abimer et vous pouvez également abimer la menuiserie (retirer un peu de peinture sur une fenêtre ALU par exemple). Même choses pour les prises/interrupteurs. Dans les angles, vous pouvez laisser des traces sur l’autre mur.

  23. Il faut allumer la girafe après l’avoir posé sur le support.

  24. Mettre une vitesse faible. On prend le temps de le faire et comme cela on ne retire pas trop de plâtre.

  25. Il faut commencer par le plafond puis les murs. Puis travailler par plaque de BA13 dans un ordre logique.

  26. Pour les murs, il est plus facile de commencer par le haut. On pose la tête en haut et on la fait descendre grâce à son poids. Puis on remonte la girafe rapidement en haut avant de redescendre tranquillement en faisant des ronds.

  27. Sur une grande surface, il faut poncer les bandes et les vis. Mais il faut passer en vérité partout car il peut y avoir des résidus de plâtres et de colles.

  28. Quand on passe la girafe, on n’appuie pas ou très peu. C’est elle qui fait le gros de travail. On laisse faire le poids de la girafe.

  29. La zone du mur qui doit vraiment être travailler n’est pas le bas ou le haut du mur mais le milieu au niveau des yeux. Même chose autour des fenêtres ou des lumières au plafond.

  30. Pour les bandes, faites un premier passage sur la gauche en chevauchant la bande de 10-15cm, un second sur la droite puis un dernier au milieu qui rejoint les deux premiers passages avec des gestes en cercle.
  31. Il faut éteindre la girafe avant de la retirer du support (surtout si le moteur est sur la tête donc un certain poids) sinon cela fait des marques.

  32. Passer sa main tout le long pour voir si des zones ont été oubliées ou s’il y a des surépaisseurs.

  33. Il faut changer le disque régulièrement. Passer votre main dessus pour voir l’état. Généralement cela tient entre une pièce de 10/12 m2 à 20m2.

  34. Quand vous retirez l’abrasif du support à scratch, bien maintenir ce dernier. Car à force, cela s’abime et cela peut coûter cher.

  35. A la fin, on fait les angles, les interrupteurs, etc… à la main. Il est possible de prendre un vieux disque plié en deux ou avec une cale à poncer.

Laisser un commentaire