Quelle assurance habitation pour le locataire ?

L’assurance habitation permet de couvrir les dommages qui sont causés à votre logement (incendie, dégât des eaux ou encore une explosion). On parle d’assurance multirisques.
En plus, l’assurance peut inclure la responsabilité civile (dommages aux tiers mais non obligatoire) et les dommages liés aux biens personnels des locataires.

  1. En colocation, une première possibilité est qu’un des colocataires prennent l’assurance à son nom. Charge à lui de se faire rembourser une partie de l’assurance auprès des autres colocataires. En cas de turn over du colocataire ayant souscrit le contrat ou tout simplement en cas de turn over fréquents, la gestion peut devenir compliquée.
    Le contrat d’assurance devra être présenté au propriétaire lors de la signature du bail.

  2. En colocation, une seconde possibilité est que le propriétaire prenne l’assurance multirisques à son nom. Le contrat couvrira les dommages causés au logement et aux meubles en cas de location meublée. Le nom des colocataires ne sera pas présent sur le contrat.
    Dans ce cas, le propriétaire ne prendra pas l’assurance pour les effets personnels des colocataires et leur responsabilité civile. Il sera indispensable de le préciser dans le bail. Généralement en colocation étudiante, les étudiants disposent déjà d’une responsabilité civile via l’assurance habitation de leurs parents.

  3. En LCD, l’assurance est prise en charge par les plateformes de réservation. Seule la PNO est obligatoire pour le propriétaire.

Laisser un commentaire