Négociation du financement

Les points ci-dessous peuvent et doivent être négociés dans le cadre d’un prêt immobilier. Il est indispensable d’avoir un bon dossier (cela se travaille) sinon rien ce sera négociable car vous offrez très peu de certitudes à la banque.

  1. Le taux. C’est un premier point, souvent le plus connu mais pas le seul. Ne pas rester focaliser sur ce sujet car d’autres point sont tout aussi important. Pour avoir un bon taux, passer par un courtier ou aller voir de nombreuses banques.

  2. La durée du prêt. Pour un projet Immobilier partir sur 20 ou 25 ans pour avoir du cashflow est important.

  3. La modulation de mensualités. Vous pouvez prendre un meilleur taux sur 20 ans et au bout d’un an demander une modulation à la baisse de vos mensualités. Il est possible sur un crédit de 20 ans de rajouter 3 années supplémentaires après un an ce qui réduira les mensualités et donc augmentera votre cashflow.

  4. Les indemnités de remboursement anticipé (IRA).

  5. L’assurance emprunteur. Ce point ne mérite pas vraiment de négociation. Il est préférable de négocier d’autres points car avec la loi Hamon, vous pourrez changer d’assurance ultérieurement. Il faut s’engager avec la banque sur certains points comme celui-ci et négocier après.

  6. PNO. Même chose que l’assurance emprunteur. Il est préférable de la prendre au début dans la banque ce qui permet au banquier de répondre à ses objectifs et vous pourrez changer au bout d’un an.

  7. La clause de transférabilité d’un prêt immobilier. Pas toujours négociable, elle vous permet de conserver de très bonnes conditions de prêt entre deux biens (un que vous revendez et un que vous achetez), d’éviter des IRA et de gagner du temps.

 

Laisser un commentaire