Informations, Stratégies, et Astuces en l’immobilier

 

Bienvenue sur Astuces-Immo.com !

L’investissement Immobilier est un secteur assez complexe où il faut acquérir de nombreuses connaissances pour se donner les moyens de réaliser un investissement rentable.  En effet, chaque information, chaque astuce peut être importante pour vous faire gagner du temps et de l’argent, et éviter de nombreuses erreurs. Dans l’immobilier, chaque bien, chaque investisseur, chaque situation et chaque secteur est particulier.

Astuces-Immo.com est là pour vous donner accès aux meilleures astuces sur l’immobilier pour chacune des 6 étapes composant un investissement immobilier que je vais vous présenter ci-dessous.

 

1. Se former

formation

Avant toute chose, vous devez vous former ! Et pour moi il y a deux axes essentiels à suivre.


Préparer votre mindset
Vous pouvez avoir de nombreuses connaissances en immobilier mais si vous ne passez pas à l’action, cela ne sert à rien. La peur de faire un mauvais achat, la peur des travaux, la peur de mauvais locataires, se bloquer à chaque problème, etc… Il y aura toujours un risque mais avec un bon mindset, vous le réduirez au minimum à un tel point qu’il sera plus risqué de ne rien faire et de ne pas investir.
Un bon mindset, cela se travaille !


Se former à l’immobilier
En effet, que vous soyez un investisseur débutant ou confirmé, vous devez toujours vous former pour progresser.

Ce que l’on sait dans l’immobilier représente des dizaines de milliers d’euros.

Derrière cette citation, il faut bien comprendre qu’il existe très peu d’investisseurs immobiliers qui arrivent à générer un cashflow positif sur un investissement. Très peu ne veut pas dire que c’est impossible loin de là mais tout simplement que très peu se sont formés correctement pour optimiser leurs investissements et même si c’est le cas, très peu sont passés à l’action.

Pour vous guider dans cette formation indispensable, Astuces-Immo.com vous liste les meilleurs supports de mon point de vue. Quelque soit la forme du support et de vos préférences avec les meilleurs Livres, Formations, Chaines Youtube, groupes Facebook, sites d’actualités, etc…).

Il faut que vous preniez le temps de bien vous former, de définir vos objectifs et vous préparer mentalement !

2. Choisir sa stratégie

strategie

Il faut choisir une stratégie qui vous convienne et cela dépend de plusieurs critères : votre temps disponible, votre secteur, vos affinités avec les différents modes d’exploitation, la rentabilité souhaitée, etc…
Les stratégies sont nombreuses d’un achat en nom propre à un achat en société en passant par la location nue, la location meublée, la location à l’année, la location courte durée, la sous-location, l’immeuble de rapport, la colocation, l’achat/revente, etc…
Reste plus qu’à faire votre choix en maitrisant les avantages et inconvénients de chaque stratégie.

 

3. Rechercher et négocier

recherche

Trouver un bien rentable est toujours possible même aujourd’hui. Et même plus que jamais. Deux possibilités s’offrent à vous.

Soit passer par un chasseur de biens qui intégrera sa commission dans le projet global tout en garantissant une bonne rentabilité (possible à plus de 10% brut).

Soit par vous même. Dans ce cas, il faudra mettre en place une routine de recherche pour être régulier et optimiser vos recherches sur les bons canaux avec les bons critères.

Il faudra également mener une belle étude de marché avant de passer aux visites et enfin à la négociation si le bien est intéressant.

 

4. Financer et signer

financer

Une fois le bien trouvé et votre offre d’achat acceptée, et avant la signature de l’acte authentique, il faudra trouver un financement. Car bien entendu, il n’est pas question d’acheter cash un bien pour de nombreuses raisons (taux bas, déduction intérêts d’emprunt, etc…).
Là encore, il faut vous former et optimiser votre situation personnelle. Vous devez maitriser les types de crédit, votre taux d’endettement, avoir un bon scoring bancaire, préparer un excellent dossier pour la banque et penser à négocier les points suivants : frais de garantie et de dossier, différé, IRA, assurance, financement du mobilier, etc…

 

5. Rénover et/ou meubler

renover

Avant dernière étape avant mise en location, vous devez rénover votre bien pour apporter de la valeur à vos futurs locataires.
Le monde de l’artisanat est vraiment particulier et je sais de quoi je parle. J’ai appris sur le tas n’ayant aucunes connaissances à la base. Et pour moi cela se résume à l’expression suivante qu’un maître d’œuvre m’a dit en parlant de ses artisans.

Une main de fer dans un gant de velours

Choisir votre artisan ou vos artisans sera une étape clé et il ne faudra pas vous baser uniquement sur le prix. Puis vous devrez suivre au mieux le chantier afin de maitriser les délais et éviter les contre-façons, voir intervenir vous-même si vous gardez quelques tâches (peintures, ameublement, etc…)

 

6. Louer et gérer

 remise des clés

Vous avez les locataires que vous méritez !

Si vous avez bien géré toutes les étapes ci-dessus et que vous publier une belle annonce avec de belles photos et un bien de qualité, vous trouverez des locataires de qualité. Il existe de nombreuses astuces pour sélectionner les bons profils locataires, les bonnes assurances et de nombreux outils pour simplifier les tâches administratives.
Si tout est bien fait en amont, la gestion du bien dans le temps sera plus simple même s’il existera toujours des risques.

 

Je vous propose également deux autres sections sur ce site pour la revente de vos biens (étape souvent nécessaire après quelques années pour rebondir et récupérer du cash) et enfin une section humour et détente où vous trouverez les perles de l’immobilier.

 

Enfin je tiens à vous dire qu’Astuces-Immo.com se développe chaque jour. N’hésitez pas à commenter les articles ou me solliciter par la page contact. Je souhaite que ce site s’enrichisse tout le temps pour partager les meilleurs astuces gratuitement. Je reste à votre écoute !

A bientôt
Laurent

 

Plus de 200 citations sur l’immobilier et pour développer un mindset de guerrier
Taux d’endettement – Calcul classique ou différentiel ?